Bienvenue dans un monde d'expériences

Explore les recommandations positives et authentiques de la communauté TWISPER

< Retour au blog
Écrit par Julian Canlas - 16 minutes de lecture

36 plats maltais à essayer

Bien que Malte soit situé en plein milieu de la Méditerranée, la cuisine maltaise traditionnelle est un mélange étonnant de différentes saveurs rappelant les nombreuses cultures qui ont participé à l’histoire de ce petit mais puissant pays.

Les plats familiers qui semblent provenir de pays voisins ont des saveurs différentes qui les rendent vraiment maltais. Avec de forte influences italiennes, la cuisine maltaise a également des notes de saveurs arabes, françaises, anglaises et même allemandes qui rendent cette cuisine véritablement unique.

La cuisine maltaise est multiculturelle, rustique et pleine d’ingrédients frais. Parmi eux, on retrouve les fameux pastizzi, une pâtisserie “street food” que tout le monde adore, et le célèbre ragoût de lapin, plat national non-officiel du pays. Il y a aussi ce pain typique que les Maltais aiment tellement qu’ils ont demandé à l’ajouter sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Sans oublier les plats comme la kapunata, l’équivalent maltais de la ratatouille française.

Envie de découvrir la riche histoire culinaire de Malte ? Sans plus tarder, voici 36 plats maltais qui rendent la cuisine locale véritablement unique.

Plats maltais à goûter à Malte

1. Pastizzi

Avant que les fast foods n’arrivent à Malte, prendre une collation rapide signifiait aller dans une boulangerie maltaise et acheter un pastizz à emporter.

Cette pâtisserie maltaise a un goût de paradis ! Salée, garnie de ricotta ou de purée de petits pois, elle est acclamée par les Maltais autant que par les touristes.

Les pastizzi sont si populaires à Malte qu’il existe une ont une variante locale de l’expression “se vendre comme des petits pains”, qui est “inbiegħu bħall-pastizzi“, ou “se vendre comme des pastizzi”.

Inutile de préciser que les pastizzi se vendent très rapidement, et comme les “petits pains”, ils sont meilleurs chaud, à leur sortis du four, car la pâte est alors croquante et croustillante.

Malte a même son propre type de restaurants qu’on appelle “pastizzeria”, qui, tu l’as deviné, servent principalement des pastizzi. Le plus célèbre est situé à Rabat et s’appelle le Crystal Palace. L’endroit est ouvert presque 24h/24, 7j/7, et accueillait les soldats pendant la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, la clientèle est principalement composée de personnes âgées, de touristes venus goûter à ses pastizzi de renommée mondiale, et d’étudiants affamés après une grosse soirée.

2. Stuffat Tal-Fenek ragoût de lapin

Le ragoût de lapin, ou stuffat tal-fenek, comme l’appellent les habitants, est le plat national non officiel de Malte.

Les locaux raffolent du ragoût de lapin et c’est ce que les étrangers veulent essayer lorsqu’ils visitent les îles.

Cette nourriture maltaise est principalement servie de deux manières, soit cuite avec une sauce riche à base de tomate, soit frite. Lorsqu’elle est cuite, la viande de lapin devient incroyablement tendre après une cuisson lente de 2 heures.

3. Fenek Moqli ou lapin frit

Si le lapin frit est moins populaire que le ragoût de lapin, il est néanmoins tout aussi délicieux et est normalement servi avec une portion de frites !

C’est le plat parfait pour un bon déjeuner du dimanche. Je te conseille d’y ajouter du sel, du poivre et un peu de thym !

4. Ftira

View this post on Instagram

The ftira is a Maltese icon. Change our minds. Whether you want a quick snack, or a full meal, it is there for you if you let it. You can fill your ftira with many ingredients, but for us, we prefer to have the traditional way. This open ftira was filled with tomato paste (kunserva), tuna (tonn-taz zejt), olives, capers, onions, sardines and fresh basil. Known as 'schiaccata' in eighteenth century, this ring-shaped flat bread has been part of Maltese diets for ages now. Its texture slightly resembles that of the ciabatta, however its crunchy outside and soft airy body make it unique. In 2018 Malta's Culture Directorate launched a petition to include the technique involved in the manufacturing of the traditional Ftira as part of UNESCO's Intangible Cultural Heritage (ICH) list. Food Historian Noel Buttigieg explains the importance of the ftira here: https://www.ichmalta.org/post/enjoying-ftira-with-a-spread-of-history We support this initiative. If you would like to see the Maltese Ftira as part of Unesco's Intangible Cultural Heritage list, do like we did and sign the petition below! https://www.change.org/p/the-maltese-ftira-for-the-intangible-cultural-heritage-list #omgfoodmalta #ftira #bread #heritage #unesco #maltafood #lovemaltaeats #maltaeats #maltafoodies #food #foodporn #foodblog #foodie #foodlovers #foodphotography #instafood #foodstagram #eat #foodblogger #visitmalta #lovemaltaeats

A post shared by OMG Food Malta | Food | Malta (@omgfoodmalta) on

C’est l’un des pains les plus appréciés de la cuisine maltaise. Les Maltais ont demandé à ce que la ftira fasse partie de la liste du patrimoine culturel de l’UNESCO !

A titre de comparaison, la ftira en forme d’anneau est aux Maltais ce que la baguette est aux français.

Cet aliment maltais peut servir de repas complet ou de collation rapide, peut être mangé avec des garnitures de fruits de mer telles que des sardines et du thon ou avec des tomates, des oignons, des câpres et des olives fraîches. C’est un pain de base aux multiples usages.

5. Hobz tal-Malti ou pain maltais

Saviez-vous que le mot hobz, qui signifie pain en maltais, a des racines arabes ?

Cette nourriture maltaise, qui se traduit par pain maltais, est un type de pain au levain rond et croustillant généralement cuit dans des fours à bois.

Qormi est la ville principale pour la fabrication du pain maltais et on l’y trouve dans presque toutes les boulangeries. En général, on le mange trempé dans de l’huile d’olive ou on y étale du Kunserva (une purée de tomate épaisse). Et bien sûr, tu peux aussi le manger avec du thon et des câpres !

6. Hobz biz-zejt ou pain à l’huile

Hobz biz-zejt se traduit par pain à l’huile, mais c’est tellement plus que cela.

C’est la nourriture parfaite à manger avant un bon repas ou tout simplement pour grignoter. C’est aussi un aliment que l’on retrouve comme snack dans de nombreux bars et restaurants locaux.

Il s’agit d’épaisses tranches de pain maltais, moelleuses à l’intérieur avec des croûtes croustillantes, qui contiennent de l’huile d’olive, du Kunserva, des câpres maltaises et du thon ou des anchois. Tu peux aussi y ajouter un peu de persil pour plus de goût. C’est tellement bon.

7. Bigilla

Cette préparation maltaise est préparée à base de fèves et d’ail, ce qui en fait l’apéritif ou la collation parfaite à manger avec du pain !

Et bien sûr, comme toutes les recettes maltaises transmises de génération en génération, chaque foyer en a sa version secrète, allant de l’ajout de quelques herbes à une sélection d’épices pour la relever !

Les boissons préférées des Maltais

8. Cisk

 

Cisk est la bière locale de Malte. Elle est appréciée par beaucoup. Qu’il s’agisse d’habitués de bars ou d’amateurs de boîtes de nuit, en passant par les retraités maltais, tous veulent leur bière délicieuse produite localement.

Cette bière locale a un avantage en termes de saveur et de fraîcheur par rapport à d’autres marques de bière plus internationales, car chaque verre de Cisk fièrement servi dans les bars provient directement de la brasserie locale. ⠀

Bien évidemment, si tu es à Malte et que tu es amateur de bières, tu dois absolument commander une Cisk.

9. Kinnie

Si la Cisk est la bière nationale non officielle de Malte, alors Kinnie est leur soda national. Tous deux proviennent de la même entreprise.

Kinnie a un arôme d’orange et a une saveur douce-amère qui provient des oranges amères et des extraits d’absinthe. Alors que de nombreux habitants adorent cela, les étrangers ont parfois besoin de temps pour s’habituer au goût.

Les délicieux plats de fruits de mer de Malte

10. Lampuka

Lampuka est le terme maltais pour mahi-mahi, ou dorado. Le lampuka est très populaire à Malte et fait partie des nombreuses spécialités maltaises.

La saison de la pêche aux lampuki (la forme plurielle du lampuka) a lieu pendant l’automne. C’est à ce moment-là que les pêcheurs maltais dans leurs bateaux luzzu aux multiples couleurs attrapent le lampuki grâce à une technique appelée kannizzati.

11. Tarte lampuki

Cette spécialité maltaise constitue un vrai pan d’histoire dans l’assiette. Alors que le côté salé rappelle la nourriture britannique, on y retrouve aussi un soupçon d’influences arabes, avec la menthe, le zeste de citron et les raisins secs, et italiennes, avec les tomates, les olives et les câpres.

Ce plat est particulièrement apprécié de la fin août à la mi-novembre, lorsque les lampuki sont pêchés en saison.

12. Pâtes aux oursins

Oui, tu as bien lu. Les pâtes aux oursins sont un vrai délice local. Malte regorge d’oursins. Mes amis maltais m’ont raconté comment leurs parents plongeaient avec leur tuba à St.Paul’s Bay à la recherche de ces créatures hérissées.

Ils remplissaient un sac en plastique avec des oursins capturés au fond de la mer, les ouvraient délicatement avec un couteau et en récupéraient l’intérieur pour le savourer. Aujourd’hui, peut-être en raison du changement climatique, cette pratique n’est plus aussi populaire, car les oursins sont de moins en moins courants.

Bien qu’aujourd’hui, tout restaurant maltais avec un bon menu de fruits de mer soit obligé d’avoir des pâtes aux oursins, ces derniers sont principalement importés d’Italie.

13. Tarte aux épinards et au thon

Idéale pour le Carême, cette tarte aux épinards et au thon est un plat local emblématique, mais elle est également très appréciée pendant les mois plus froids d’hiver.

C’est un délice culinaire pour ceux qui raffolent des tartes, mais qui font attention à leur ligne.

14. Pixxispad

Pixxispad, qui signifie steaks d’espadon en maltais, est un poisson très populaire à Malte. Le meilleur est de le faire griller, puis de le badigeonner de beurre fondu et de le servir avec des quartiers de citron.

Délicieuse finger-food maltaise

15. Olives maltaises

Les olives maltaises sont délicieuses en apéritif et largement servies dans les bars et restaurants. Elles sont aussi utilisées dans de nombreuses recettes maltaises, comme dans les sauces tomates et les ragoûts de lapin.

Les olives et l’huile d’olive sont des ingrédients courants de la cuisine du pays depuis des centaines d’années. Les découvertes archéologiques prouvent même que les Romains produisaient de l’huile d’olive dans les îles maltaises il y a déjà 2000 ans !

Malte possède également une espèce d’olives blanches qui pousse abondamment dans les îles. Ce qui donne aux olives maltaises un avantage sur les plus populaires espagnoles ou italiennes, c’est la façon dont elles sont cultivées.

Selon les oléiculteurs, c’est le terroir avec son climat tempéré, les niveaux de pH du sol et les niveaux de lumière du soleil et de pluie qui prodiguent aux olives leur saveur si particulière.

Mais ce ne sont pas seulement les cultivateurs maltais qui soulignent les saveurs particulières de leurs olives. Ces olives ont également passé des tests officiels à l’aveugle organisés par des experts et grands maîtres en huile d’olives.

16. Qassatat

Avec le célèbre pastizzi, le qassatat est le snack salé par excellence des Maltais. Dans presque tous les villages, on trouve un petit restaurant servant cette mise en bouche maltaise.

Il s’agit d’une poche de pâtisserie remplie de ricotta maltaise ou de pois. Si tu as encore un peu de place dans le ventre, je te recommande vraiment d’essayez cette spécialité maltaise !

17. Gbejna

Le gbejna est un petit fromage rond fabriqué à Malte à partir de lait de chèvre, de vache ou de brebis et de présure, un complexe d’enzymes digestives.

On retrouve ce fromage dans de nombreuses recettes maltaises, y compris dans les soupes et les ragoûts. Il y a de multiples façons de préparer le gbejna.

Il peut être frais, séché au soleil, salé ou même poivré. Le gbejna frais a une texture et une saveur douces, semblable à la mozzarella.

Une fois séché au soleil, ce fromage développe un goût de noisette et devient dur. Lorsque les familles maltaises préparaient leurs propres versions de ce fromage, c’était dans un nemusiera, une boîte créée à partir de moustiquaires, permettant au gbejniet de sécher naturellement tout en le protégeant des insectes.

18. Câpres maltaises

Les câpres maltaises sont un ingrédient de base dans la cuisine maltaise que l’on retouve dans de nombreux plats traditionnels. Elles sont récoltées en abondance dans les régions rurales de Malte.

Elles s’associent particulièrement bien avec les différents pains maltais, la kapunata et même la tarte au lampuki ! Le climat maltais permet à ces câpres d’atteindre des tailles énormes !

Les plats familiaux maltais

19. Kapunata

Kapunata est la version maltaise de la ratatouille française. C’est un délicieux plat végétarien à base de poivrons, câpres, aubergines, oignons, tomates, olives et ail.

Les Maltais sont suffisamment flexibles pour permettre l’ajout des ingrédients de ton choix, y compris de la viande. Elle ressemble à la Caponata sicilienne, d’où son nom.

20. Imqarrun il-forn ou macaronis au four

Il s’agit d’un plat traditionnel maltais d’origine sicilienne, qui ressemble à des macaronis au four.

C’est un peu comme des lasagnes, mais sans ricotta. Ce plat est résolument réconfortant. Ses morceaux de pâtes brûlées à la surface avec la sauce tomate semi-séchée sont un délice.

Comme pour la plupart des plats locaux, chaque Maltais a son petit secret pour le cuisiner. Certains ajoutent de la muscade ou des petits pois, qui rendent ce plat encore plus délicieux.

21. Timpana

View this post on Instagram

Maltese 'Timpana' made plant-based! 😋 Proof that everything can be veganised and delicious! ❤️ And since so many reached out to ask for the recipe, I am sharing it here below! . Ingredients: 1 large onion, diced 4 cloves garlic, minced 2 medium carrots, grated 1 tbsp vegan Worcestershire sauce 1 tbsp liquid smoke S & P to taste 2 veg stock cubes 1 tbsp tomato paste Pinch sugar 1 bag @tescofood soy mince (450g) 2-3 cans tomato polpa 2 tbsp hot curry powder 1 tsp Italian Herbs 1 can lentils (or soak your own) 500ml soy cream (I used @alpro) 1 kg pasta (E.G. Macaroni or penne) 1 packet @jus_rol shortcrust pastry 2 Flax 'eggs' (2 tbsp Flax seeds mixed with 5 tbsp water in a bowl & rest for 5 minutes to thicken) Optional: Vegan cheeze (I used @greenvie parmesan) . . Method: Fry the onion and garlic until soft. Add the mince, carrots & curry powder and cook through. Add the liquid smoke, Worcestershire sauce, then the tomato paste and sugar, stirring well on medium heat. Add the tomato polpa, lentils, herbs, stock cubes and simmer for about 20mins until the sauce is fragrant & rich. Make sure that the sauce has a strong flavour as you want it to stand up to it being mixed into the cream and pasta in the next steps. In the meantime, cook the pasta as per instructions until 'al dente', meaning that there's still a bite to it. Drain, mix the sauce into the pasta, add the cream and the Flax 'eggs'. Mix until well incorporated. Add cheeze at this point if so desired. Now, prepare your over dish. Roll out the pastry large enough to line the dish and leave the extra hanging onto the sides. *Pro-tip: sprinkle a layer of breadcrumbs on the pastry base before adding the pasta mixture so that you ensure the bottom of the Timpana cooks well since the breadcrumbs absorb extra moisture 😉* Pour in the pasta, pressing it down to compact it into the dish. You can now either fold over the pastry, leaving the middle exposed or close the pie with a layer of pastry on top, then folding over the sides. Bake for 40mins at 190°C fan until pastry is cooked. P. S. This makes enough pasta for an extra dish of plain mqarrun too! Just pour the extra pasta in a dish & bake until golden!

A post shared by Audrienne Fenech (@audriennef) on

C’est la réponse maltaise au timpano italien. Cette spécialité maltaise est une tarte aux pâtes cuite au four entourée dans une pâte feuilletée et servie avec une sauce tomate épicée.

Il y a des couches et des couches de bonheur qui comprennent du hachis, du bacon et des œufs durs. Quant aux pâtes, celles qui sont le plus souvent utilisées sont les penne, les ziti ou les macaronis, toutes des pâtes tubulaires idéales pour ce type de cuisson.

22. Qarabaghli Mimli fil-Forn ou courges farcies

Les courges farcies sont un grand classique maltais. Les courges ou courgettes sont soit farcies de viande, soit de ricotta et parfois servies dans un bouillon.

Ce plat maltais se mange chaud ou froid. Mais la façon la plus populaire de manger ces courges est de les faire cuire au four et de les manger chaudes.

23. Bhal fil-forn ou rôti au four

Ce plat maltais simple et populaire se compose, tu l’auras deviné, de viande et de légumes cuits au four et qui se transforment en un repas sain ou malsain, selon vos préférences.

24. Bragioli ou olives de bœuf

View this post on Instagram

Bragioli is a typical Maltese meat dish, like most of the region's salty cuisine, where succulent rolled steaks are stuffed with bacon, eggs, herbs and sometimes bread crumbs, cooked in a delicious red wine sauce! 🍲😋 Impossible to eat only one… . O Bragioli é um prato típico Maltês à base de carne, como maioria da culinária salgada da região, onde suculentos bifes enrolados são recheados com bacon, ovos, ervas aromáticas e algumas vezes com migalhas de pão, cozidos em um delicioso molho de vinho tinto! 🍲😋Impossível comer apenas um… . 📷: Pebbles Resort / Reprodução . #VisitMalta #Maltesecuisine #munchies #gastronomia #comida #bragioli #salty #meatrolls #bifeenrolado #byBrunaMaier

A post shared by Bruna Maier (@bybrunamaier) on

Bragioli a une drôle de traduction. Cela signifie olives de bœuf, bien qu’il ne contienne aucune option.

Son nom fait référence au fait que le bœuf est farci et ressemble à des olives lorsqu’il est cuit.

Le bœuf est braisé à feu doux dans du vin pendant une longue période, puis recouvert d’une sauce tomate et souvent servi avec de la purée de pommes de terre et des petits pois.

C’est un plat très traditionnel à Malte et il rappelle souvent aux maltais expatriés leur chez eux.

25. Brungiel Mimli ou aubergines farcies

Brungiel mimli signifie aubergines farcies en maltais. C’est une spécialité locale très populaire.

Mon ami maltais m’a raconté que c’était le plat que sa mère préparait pour la famille tous les dimanches.

Les aubergines sont farcies de bœuf haché et recouvertes d’une tranche de fromage. C’est délicieux !

26. Zalzett Malti ou saucisses farcies

Les Maltais raffolent de leurs saucisses traditionnelles qui, je dois l’admettre, sont très savoureuses.

Faisant partie intégrante de la cuisine maltaise, la zalzetta tal-malti est le fruit d’influences anglaises, mais est également préparée conformément à certaines traditions portugaises.

Traditionnellement, ces saucisses maltaises contiennent du porc et de la graisse, et ressemblent à la salsiccia italienne. Lorsqu’elles sont fraîches, elles sont souvent préparées avec de l’ail, mais les versions sèches se font lui.

Il y a tellement de façons de faire cuire ces saucisses : grillées, fumées, cuites à la vapeur, mijotés ou frites. Elles peuvent également être cuites dans une sauce tomate, ou même mangées sur un pain, avec quelques tomates séchées.

Soupes maltaises

27. Minestra

Minestra est la version maltaise traditionnelle de la soupe minestrone très populaire en Italie.

C’est le type de nourriture maltaise qui s’est transmis de génération en génération, de sorte que chaque famille maltaise en a sa propre version de ce délicieux repas.

La minestra regorge de légumes frais et locaux. C’est le plat parfait pour les mois d’hiver maltais doux et à Pâques. Et bien sûr, les ingrédients traditionnels comprennent le Kunserva, la pomme de terre, le chou-rave, le chou-fleur et même les pâtes.

28. Kusksu bil-Ful ou soupe de fèves et de pâtes

Cette soupe maltaise traditionnelle aux fèves et aux pâtes contient tous les ingrédients essentiels de la cuisine maltaise : il y a le gbejnet, le Kunserva et des pâtes en forme de petites perles, connues sous le nom de kusksu.

Différentes versions de cette soupe maltaise existent, y compris avec du poisson, du chou et même du bacon ! Mais la version la plus traditionnelle de cette soupe est préparée avec des fèves.

Les similitudes de ce plat avec le couscous pourraient indiquer que la soupe est devenue populaire pendant l’occupation de Malte par les Arabes, mais les sources officielles à ce sujet restent rares.

29. Soppa tal-armla ou soupe de la veuve

Presque chaque famille a sa propre version de ce plat au nom sombre : la soppa tal-armla maltaise, ou soupe de la veuve.

Son nom vient du fait que cette recette est si bon marché et facile à faire que même les veuves en deuil peuvent la cuisiner. On peut y ajouter du chou-fleur, du gbejna et du chou-rave, y ajouter un tour de moulin à sel et à poivre et du persil !

Voilà un bon repas pour les mois d’hiver !

30. Aljotta ou soupe de poisson

L’aljotta est un type de soupe de poisson maltaise à base d’ingrédients locaux, notamment du poisson vendu sur les marchés de Marsaxlokk, de l’huile d’olive maltaise et du gbejna.

Cette nourriture maltaise est riche en saveurs provenant de la variété d’herbes que l’on y ajoute et du jus de citron qui donne une note acidulée à la soupe.

Ce plat est si populaire qu’il y a même un dicton qui dit que l’on peut juger des compétences en cuisine d’un Maltais en goûtant à son aljotta !

L’aljotta est également très appréciée pendant le Carême, lorsque la viande n’est pas autorisée.

Friandises maltaises

 

31. Prinjolata

Il y a de la décadence dans le prinjolata. Ce gâteau est populaire en particulier pendant la saison du carnaval, lorsque les habitants s’autorisent cette douceur maltaise.

Pendant cette saison, tu verras des cafés et des restaurants disposer ce drôle de monticule sur leurs comptoirs. Le prinjolata tire son nom du prinjol, qui signifie pignons de pin en maltais, et que l’on trouve dans sa garniture.

Sous le glaçage à la cerise, la crème fouettée et le sirop au chocolat se trouve un gâteau éponge. On ajoute parfois du whisky dans la crème.

32. Figolla

La figolla est une pâtisserie maltaise dont la garniture ressemble à du massepain.

Alors qu’elle était autrefois une friandise de vacances que l’on offrait à ses proches le dimanche de Pâques (elle est toujours populaire à cette période de l’année), elle est maintenant vendue partout toute l’année.

Traditionnellement façonnée selon diverses figures chrétiennes, telles que des cœurs, des croix et des poissons, aujourd’hui, on donne à la figolla la forme de ce qui passionne la personne à qui on l’offre.

La forme plurielle de figolla, figulli, aurait d’anciennes racines siciliennes et proviendrait du mot sicilien figulina, qui signifie figure. Bien que l’équivalent sicilien ne soit plus populaire à notre époque, les figolla sont toujours bien présentes et appréciées à Malte.

33. Ghadam tal-Mejtin ou ossements de cadavre

Ces friandises maltaises traditionnelles, qui signifient os d’hommes morts, ont des origines religieuses et étaient destinées à honorer les ancêtres disparus le jour de la Toussaint, le 2 novembre.

Comme tu le sais peut-être, Malte est un pays assez religieux. Mais, aujourd’hui, ces friandises sont devenus une petite gâterie, idéale pour Halloween ou novembre, période à laquelle elles sont généralement vendues.

Les ingrédients utilisés sont identiques à ceux de la figolla. La seule différence est sa forme d’os.

34. Qaghaq tal-ghasel ou anneaux de miel

Bien que traditionnellement fabriqués et partagés à Noël, ces anneaux au miel sont désormais disponibles toute l’année.

Mais c’est pendant les vacances de Noël que les versions aux épices de cette douceur maltaise sont disponibles. Dans tous les cas, les deux versions sont délicieuses et magnifiques.

Les anneaux sont remplis d’un mélange de mélasse noire, d’eau, de semoule, de sucre, de cacao en poudre, d’anis et d’arômes d’agrumes.

35. Kwarezimal

View this post on Instagram

Kwarezimal are traditional Maltese lenten cookies that are free from any fats and eggs so that they could be consumed while fasting. They are full of almonds, citrus zest and orange blossom water and they make your kitchen smell AMAZING!! I made mine gluten & refined sugar free this time and they turned out delicious! 👌🏼😋 . << Traditional Maltese Kwarezimal >> . . #malta #maltesefood #ikelmalti #maltesesweets #kwarezimal #traditionalfood #vegansweets #mediterraneanfood #cleaneating #healthyeating #lowcarb #lowgi #sugarfree #norefinedsugar #goodcarbs #pcos #pcosdiet #pcosfriendly #insulinresistance #whole30 #keto #glutenfree #dairyfree #vegetarian #weightloss #goodfats #30daypcosdietchallenge #pcosfighter #grandfraisetmoi #vitalfood_mag

A post shared by Desperate Kitchen Goddess (@desperatekitchengoddess) on

Kwarezimal a en fait été apporté par les Chevaliers de Malte et est un dérivé du mot latin quaresima, qui fait référence aux 40 jours de Carême.

Normalement, on en mange traditionnellement pas produits à base de viande pendant le Carême. Il n’y a donc traditionnellement pas d’œufs, ni de graisse de viande dans cette recette.

La recette maltaise originale donne un biscuit moelleux à base d’épices et d’amandes moulues. Elle contenait du sucre, car à l’époque le sucre était considéré comme une épice.

36. Imqaret

Les imqaret sont des bonbons très populaires qui sont vendus dans les marchés dans les rues maltaises.

Leur nom fait référence à leur forme de diamant, mais certains sont vendus sous forme rectangulaire.

Les imqaret sont des pâtisseries maltaises frites et farcies de dattes qui sont normalement infusées avec des notes d’anis et de laurier, qui sont également des ingrédients répandus dans la cuisine arabe.

Si tu veux les essayer, tu peux les trouver dans presque tous les restaurants et cafés de Malte. Ces friandises sont particulièrement appréciées à Noël, avec du thé chaud.

Envie d’un séjour gastronomique maltais ?

Tu as aimé ce blog ? Tu as faim maintenant ? Malte est peut-être un petit pays, mais son univers culinaire est fascinant car le résultat d’un mélange de d’influences arabes et européennes.

Si tu as prévu d’aller à Malte et que tu veux connaître les meilleurs restaurants à visiter sur place, suis mon profil d’influenceur sur TWISPER. J’y ai listé les meilleurs restaurants, restaurants et cafés à visiter à Malte, et j’ai partagé mes meilleures expériences dans chacun d’eux !

Tu n’as pas envie de savoir où manger du gbejna fait maison ou un délicieux pastizzi 😉 ?

0 bravos
À PROPOS DE L'AUTEUR Ju

Julian est un spécialiste de la création de contenu dans la vingtaine qui aime voyager et écrire à propos de la culture digitale. Suis ses aventures à travers le monde et découvre ses recommandations d’endroits où manger, dormir et boire sur l’applicationTWISPER.